Saint-Astier, aujourd'hui et demain

IL EST URGENT DE NE PAS SE PRÉCIPITER !!!


Belle affluence pour cette conférence débat sur l’intercommunalité du 20 octobre, avec notamment de nouveaux participants qui à la fin de la soirée reconnaissaient mieux comprendre le fonctionnement de la communauté de communes et les causes de ses difficultés qui créent aujourd’hui des tensions avec Mme le maire de Saint-Astier et sa majorité.
Les interventions de Jean Michel MAGNE, vice-président de la CCIVS et de Pascal DEGUILHEM, conseiller régional et Président du Pays de la Vallée de l’Isle ont permis de revenir sur l’origine de l’intercommunalité, sur les compétences exercées et sur l’esprit de l’intercommunalité qui doit avant tout être  la solidarité territoriale.
De nombreuses questions ont nourri le débat et en particulier celle d’un nouveau périmètre ; Mme MARTY a  pris position et a déjà  engagé des initiatives pour que Saint- Astier rejoigne le Grand Périgueux.
Pourquoi tant de précipitation ? Alors que le SCOT (schéma de cohérence territoriale) est en cours d’élaboration et qu’une fois établi, il définira un territoire pertinent qui impactera forcément les nouvelles fusions de communautés de communes, si elles ont lieu !
En effet l’association des maires de France, réclame à l’Etat une pause dans les fusions de communautés de communes et cela d’autant plus que la fusion de communes qui a rencontré ces derniers mois un vif succès avec la création de communes nouvelles parait mieux correspondre à l’attente des élus et des citoyens.
 
Le débat sur l’intercommunalité ne fait que commencer et nous ne manquerons  pas à l’approche des prochaines élections municipales et donc intercommunales, de proposer d’autres rencontres sur ce thème.


              

Commentaires

1.Posté par Bruno le 07/11/2017 21:24
Belle affluence? Vous ne manquez pas de toupet, nous sommes plus de 6000 habitants et pour vous 50 personnes suffisent à votre bonheur Continuez ainsi M Benoist, vous faites rire tout le monde sauf...MOI !

2.Posté par SAAD le 08/11/2017 14:25
A Bruno
Un vendredi soir à 18h30 un débat sur l'interco n'est pas une activité festive. Oui nous sommes satisfait des présences. Mais l'essentiel est surtout de proposer ce débat, qui sera au centre des futures échéances. Notre premier souci est d'échanger avec la population, d'en connaitre les inquiétudes et les souhaits. Cette rencontre a permis de mieux comprendre la réalité et peut être de mieux appréhender la suite de ce dossier. Mais encore faut-il s'intéresser au fond ...et ce n'est visiblement pas votre souci !!! Nous reviendrons sur le sujet et peut-être alors nous pourrons échanger avec vous sur le fond justement ...

3.Posté par Visiteur le 08/11/2017 15:19 (depuis mobile)
C''est vrai cela leur convient mais peu de monde intéressé tout de même , les astériens sont fatigués de tout ce fiasco surtout quand on connait les dessous de l''histoire ! MDR

4.Posté par visiteur le 08/11/2017 18:29
Un éclaircissement M Benoist pour nos citoyens vous êtes Mélenchonistes chez SAAD ?

5.Posté par Bruno le 08/11/2017 19:56
Que je sache: c'est bien vous qui avez fixé cette conférence un vendredi soir à 18 h 30 ! Et qui êtes vous pour juger les gens de la sorte, ce n'est pas de cette manière que vous reprendrez la mairie.Pour échanger avec moi, il faudra décaler vos réunions car le vendredi je travaille jusqu'à 21 h 00 (moi!).

6.Posté par Daniel Benoist le 10/11/2017 09:45
Réponse à visiteur :
SAAD est une association citoyenne qui ne se revendique pas d'un parti politique .
Lors de notre assemblée générale (voir article publié sur ce blog le 25 juin 2017), nous avons réaffirmé notre attachement aux valeurs de gauche tout en précisant que nous ne nous reconnaissons pas dans les postures radicales de Jean-Luc Mélanchon.
Nous inscrivons notre action dans un esprit à la fois critique et constructif.
Notre volonté est de proposer un projet pour Saint-Astier, qui fédère tous les Astériens qui partagent des valeurs humanistes et progressistes et qui ont le souci d’œuvrer pour l’intérêt commun.

7.Posté par Bruno le 10/11/2017 15:25
Bis, bis ,bis !
Fermez le ban!
Mais vous croyez tromper qui M. Benoist? Même l'ancien maire n'a plus recours à vous pour faire entendre sa voix...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Partager ce site

Facebook

S'abonner à la newsletter


Facebook
Newsletter