Saint-Astier, aujourd'hui et demain


Mercredi 1 Avril 2015 - Par Patrick Bel | 8 commentaires

CONSTRUIRE
Aujourd’hui sur le canton, sur la commune, pour la gauche, il ne s’agit pas de reconstruire mais de construire. Nous sortons d’une longue période de gouvernance et il est évident qu’il y a un peu « d’essoufflement". Il faut rapidement sortir de l’analyse des résultats et se projeter vers l’avenir. Il faut également ne pas trop faire la part belle à l’émotion et se renforcer dans la défaite.  L’alternance  que nous vivons aujourd’hui se reproduira et nous y serons prêts !
En politique rien n’est jamais figé et les bilans, bien souvent, ne pèsent  pas lourd. Les réalisations deviennent  quasi instantanément  des acquis. C’est comme ça et c’est finalement assez compréhensible car les élus sont là avant tout  pour construire et réaliser. Une réalisation n’est pas un cadeau fait aux citoyens mais la mise en œuvre d’un projet. 
Notre association doit prendre dès maintenant toute sa place et se propose d’animer le débat, de rassembler, de réfléchir.
C’est formidable d’avoir à construire !!!

Demain notre association proposera un projet. Il sera le fruit d’une réflexion basée sur les échanges que nous aurons eu entre nous et sur les passerelles que nous aurons bâties avec la population car c’est elle qui décide à la fin. Il nous faut tout mettre en œuvre pour mener à bien cette prochaine aventure. Pas de revanche, on n’est pas dans un stade.
Faisons de la politique dans le plus beau sens du terme. Faisons-le avec enthousiasme, déterminés et respectueux.  
 

Mardi 31 Mars 2015 - Par S.A.A.D. | 5 commentaires

DECEVANT  ET  INJUSTE !!!
 
Les candidats Véronique CHABREYROU-Jacques MONMARSON et leurs remplaçants Nadine GRAND-LACOSTE et Patrick GUEYSSET  pour lesquels nous avions appelé  à voter, sont battus de 59 voix.
Tout d’abord, merci à tous ceux qui sur l’ensemble du canton  ont apporté leurs suffrages  à nos candidats et un grand coup de chapeau aux militants et sympathisants qui se sont mobilisés tout au long de cette campagne.
Cette situation est d’autant plus injuste, que leurs opposants ont  fait preuve de démagogie et qu’ils n’ont pas hésité à renouveler leurs attaques personnelles à l’encontre de Jacques MONMARSON lors de leurs démarchages à domicile, de la même façon qu’ils avaient procédé pour les municipales il y a un an.
A l’image du tract distribué vendredi soir par MARTY-PROTANO tout a été utilisé : amalgames, contre vérité, démagogie, populisme, …..de telles manœuvres ne peuvent que contribuer à éloigner encore davantage les citoyens de la politique, nourrir l’abstention et les votes extrémistes.
Nous n’allons pas nous appesantir davantage sur ces élections, à nous d’en tirer les enseignements pour les prochaines échéances en sachant que MARTY ne reculera devant rien pour conserver ses mandats  sur SAINT-ASTIER  et sur le canton.
 
LARGE MAJORITE DE GAUCHE  AU CONSEIL DEPARTEMENTAL
 
Quoiqu’en disent certains médias, « la gauche en Dordogne ne s’est pas sauvée » mais elle a gagnée et bien gagnée sur la base d’un projet solide. À l‘issue du premier tour elle n’était pas menacée de perdre le département et les résultats de dimanche le confirment puisqu’elle conserve le Conseil départemental avec une très large majorité en obtenant  19 cantons sur 25.
La droite départementale (et locale évidement) ne présentait aucun projet d’avenir…sinon détruire l’existant !!!
Germinal PEIRO qui sera élu président du Conseil départemental, jeudi 2 avril, va  pouvoir s’appuyer sur l’excellent bilan de Bernard CAZEAU et ainsi mettre œuvre le projet de la gauche, pour un département DORDOGNE-PERIGORD  attractif et solidaire.
 
Pour SAINT ASTIER, ne baissons pas les bras, et rejoignez-nous  afin d’organiser la résistance et la reconquête. 
 

 
Véronique CHABREYROU - Jacques MONMARSON
et leurs remplaçants :
Nadine GRAND LACOSTE - Patrick GUEYSSET
 
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, le canton de SAINT-ASTIER  restera dans la majorité départementale. Les aides aux communes, notamment, continueront à être réparties équitablement.
 
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous rappellerez à MARTY-PROTANO,  leurs engagements pris il y a un an :
MARTY « Je serai Maire à plein temps !!! »
PROTANO « …ma  parole d’honneur que je ne me présenterai pas … »
Engagements vite oubliés, puisqu’ils cumulent déjà  les fonctions de maire et de vice-président de leur communauté de commune. 

 
 
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous élirez des élus respectueux, constructifs et  à l’écoute  et vous direz NON à MARTY-PROTANO qui ont fait de la communication leur fonds de commerce. Cette avidité à communiquer masque le vide de leur action et de leur projet.
 
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous voterez pour des candidats républicains, humanistes et progressistes et NON pour une candidate qui se dit confortée par les résultats du premier tour des élections en s’appropriant les voix du Front National !!! « …quand on additionne mes voix et celle du FN, ça conforte mon assise sur la commune… » (DL du 23/03/2015). Qu’en pensez-vous Monsieur PROTANO ?
 
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous voterez pour des candidats clairs avec leurs engagements politiques et vous direz NON à la mauvaise foi et à la démagogie.

5 bonnes raisons de voter pour...1er épisode !
Véronique CHABREYROU - Jacques MONMARSON
et leurs remplaçants :
Nadine GRAND LACOSTE - Patrick GUEYSSET
 
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, le canton de SAINT-ASTIER  restera dans la majorité départementale. Les aides aux communes, notamment, continueront à être réparties équitablement.
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous rappellerez à MARTY-PROTANO,  leurs engagements pris il y a un an…
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous élirez des élus respectueux, constructifs et  à l’écoute et…
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous voterez pour des candidats républicains, humanistes et progressistes et …
  • En votant pour CHABREYROU-MONMARSON, vous voterez pour des candidats clairs avec leurs engagements politiques et …

Peut-on être citoyen et ne pas voter ?
Notre démocratie est malade !!!
          
Montée du FN et abstention record
Il y a quelques semaines les résultats des élections partielles du Doubs, nous ont fortement  interpellés, l’abstention a été forte seuls 49.07% des électeurs se sont rendus aux urnes au 2ème tour et le FN a obtenu 48.57% des suffrages exprimés.
 
Le FN manipule habilement les Français en jouant sur 2 tableaux
Le premier : sans cesse repris et qui consiste à tenir un discours démagogique et simpliste qui finit par séduire certains français connaissant des conditions de vie difficiles.
Le deuxième plus insidieux, consiste à fustiger les partis politiques traditionnels tout en stigmatisant les hommes politiques, il alimente le désintérêt  des français « modérés »  qui de toute façon ne voteraient pas pour lui.
 
La droite ambigüe  participe à la montée du FN
L’UMP n’a pas donné de consigne de vote, « ni-ni », comme si on pouvait mettre sur le même plan un candidat socialiste et un candidat FN, certains leaders de l’UMP ne s’y sont pas trompés, quand aux autres, avant tout obnubilés par les élections de demain et la récupération des voies FN, ils sèment le trouble et contribuent à banaliser le vote FN !!!
Ces personnages politiques ultra libéraux, conservateurs et sectaires préfèrent s’intéresser aux thèses du FN qu’aux valeurs défendues par la gauche.
 
Rappelons qu’être de gauche c’est avant tout être porteur de valeurs progressistes et humanistes.
 
Etre de gauche c’est œuvrer pour le progrès avec la mise en œuvre de réformes qui contribuent au mieux être de tous, dans un climat de justice sociale. N’oublions pas que les grandes avancées de notre démocratie sont à mettre au crédit de la gauche.
Etre de gauche c’est placer l’homme au cœur des enjeux de la société, la politique du gouvernement actuel illustre parfaitement cette volonté à travers la modernisation du dialogue social au sein des branches professionnelles.
 
Espérons que lors des élections départementales,  les candidats UMP ou apparentés qui ne seront pas retenus pour le second tour appelleront au  front républicain.
 
Œuvrons tous pour  la mobilisation civique car on ne peut se contenter de 50% de participation et n’oublions pas que l’abstention renforce les extrêmes.

 

Jeudi 12 Mars 2015 - Par Sébastien Regner | 21 commentaires

UN AIR DE CAMPAGNE
Jacques Monmarson : est-il besoin de le présenter ?
Ex Maire de Saint-Astier, ex Président de l’Union des Maires, Vice-président de la communauté de communes, Vice-Président du Conseil général est un homme incontournable sur le Département, le canton et la commune de Saint Astier. Il est connu de tous.
Véronique Chabreyrou, à ses côtés, nouvellement élue maire de Mensignac aux dernières élections municipales, est très impliquée dans la vie publique et associative de la commune. Personne reconnue, elle fut élue avec 74% des voix malgré une seconde liste.
Dans le binôme Jacques Monmarson et Véronique Chabreyrou allient jeunesse et expérience. Il y a le sérieux et la connaissance du terrain et des institutions, le respect de l’humain et la volonté d’apporter toujours plus à ce territoire qui aiguise les appétits des uns et des autres et où la bataille sera rude, nul ne l’ignore !
Ils sont en ordre de marche, binôme de terrain, ils arpentent le territoire du nouveau canton sans relâche au plus proche des habitants.
Jacques Monmarson fort d’une mandature de 6 ans bien remplie à la tête du canton de Saint-Astier fait, avec Véronique Chabreyrou, une campagne de proximité, simple, s’appuyant sur le bilan et proposant des projets. En se plaçant au-dessus des attaques du tandem Protano – Marty, dont la stratégie est plus dans la destruction, la critique que dans les propositions positives et constructives.
Ils défendent et proposent un programme ambitieux, optimiste avec de fortes valeurs de rassemblement et où les enjeux principaux seront l’emploi, l’aide à la personne, la protection et la préservation de notre patrimoine  ainsi que le développement de notre territoire. Ils ont la ferme intention de rassembler.
Sur le terrain ils privilégient le  dialogue, ils répondent aux besoins et attentes des citoyens, commerçants, agriculteurs, entreprises ; ils vont de l’avant et veulent faire triompher ce territoire.
On dit « qu’un bon politique doit savoir anticiper et prévoir ». C’est ce qu’a su faire Jacques Monmarson en choisissant son binôme et les remplaçants pour que l’ensemble du canton soit représenté par des personnes d’expériences, sérieuses, enthousiastes avec de profondes valeurs républicaines. Durant cette campagne, on entend souvent dire « Jacky, la politique c’est son métier » ! Ce n’est pas faux ; Il a abandonné son métier il y a maintenant quelques années pour se mettre au service des gens et de la Collectivité. Il faut être disponible et à l’écoute en permanence et savoir aider les plus démunis d’entre nous.
A voir l’accueil qui peut lui être réservé, les gens le lui rendent bien
Etre à l’écoute ; il l’est !
Attentif aux gens ; il l’est !
Leur apporter des réponses ; il le fait !
Débattre programme contre programme avec ses adversaires ; il le souhaite !
Il en a assez des attaques incessantes et  non constructives du binôme de droite ; les citoyens aussi !
Après les municipales de mars, il a su rebondir et repartir de l’avant sur cette campagne en s’appuyant sur des élus à ses côtés alliant expérience, jeunesse et dynamisme. Nos candidats peuvent aussi compter sur des fidèles pour relayer les messages et qui souhaitent que ce canton reste à gauche pour qu’on évite de voir le « détricotage » qui a lieu sur la commune de Saint-Astier à l’échelle du canton.
On espère une victoire de nos candidats qui ont de beaux projets pour notre canton et à cet homme qui l’a toujours défendu et aimé.
 

Mardi 3 Mars 2015 - Par S.A.A.D. | 14 commentaires

Des cantonales aux départementales
Première soirée d’information réussie !
Notre association organisait lundi 2 mars, sa première soirée d’information sur le thème : « des cantonales aux départementales »
Patrick BEL, secrétaire de l’association et collaborateur du Groupe Socialiste et Apparentés au Conseil général après avoir  présenté aux nombreux participants les compétences et l’organisation administrative et politique du département, a expliqué le nouveau mode de scrutin qui va s’appliquer les 22 et 29 mars avec notamment l’introduction de la parité qui verra siéger au futur Conseil départemental de Dordogne, 25 femmes et 25 hommes. Retrouvez l’intégralité de l’intervention de Patrick BEL en pièce jointe (EXPOSE).
Au cours de cette intervention il a été rappelé le rôle important du Département qui accompagne financièrement, au travers des contrats d’objectifs,  l’ensemble des communes de Dordogne pour la mise en œuvre de leurs projets. Sur la dernière mandature l’ensemble des communes du canton a pu bénéficier d’aides substantielles, qu’en sera-t-il demain, notamment pour notre commune dans la mesure où Saint Astier n’était pas représentée à la dernière réunion des maires du canton et ou aucun projet n’a donc été présenté. Cela est révélateur d’une absence totale de projets porteurs de développement pour notre commune !!!
 
expose.pdf EXPOSE.pdf  (246.25 Ko)

Mercredi 25 Février 2015 - Par S.A.A.D. | 7 commentaires

Nous savons combien il est important de participer à une élection et de bien la comprendre.
Aussi, à l'approche des Elections Départementales (ex Cantonales), nous vous proposons de vous expliquer ce nouveau scrutin, de vous présenter le découpage des cantons, de vous lister les compétences du Conseil départemental  (ex général) et de répondre à vos questions.
 
Nous vous invitons
lundi 2 mars à 19h00 à la Salle des Fêtes de Saint Astier,
à une soirée d'Information intitulée
"des Cantonales aux Départementales".

Ce sera aussi l'occasion de vous présenter notre association, de nous rencontrer et d'échanger autour d'un apéritif convivial.
Nous comptons sur votre présence à cette soirée.
Venez accompagner des personnes, de votre entourage, de vos connaissances, qui souhaitent aussi en savoir plus sur cette prochaine échéance ou tout simplement qui souhaitent nous rencontrer...
 

Vendredi 20 Février 2015 - Par S.A.A.D. | 22 commentaires

MAGAZINE MUNICIPAL DE FEVRIER 2015
       Dans le Magazine Municipal de Février 2015, Mme le Maire de Saint Astier est toujours très bien représentée (sur 35 pages : 28 photos et, à 20 reprises, citée ou par sa fonction, ou par son nom) … Aucun risque d’oublier ….
     Nous constatons que sur 35 pages seules 13 concernent des actions municipales dont les commémorations, les hommages et les rassemblements de fin d’année….
     Aucun investissement, aucun projet !!! Et on nous ressasse toujours les mêmes économies en frais de fonctionnement,  Bravo, quelle prouesse !!!
     Nous attendons le prochain Conseil Municipal pour entendre l’ensemble des chiffres du budget présenté par Mme Marty, ou par le percepteur !… Heureusement qu’il y a des points obligatoires à présenter en Conseil Municipal sinon nous n’en aurions vraisemblablement pas !!!  Et ne parlons pas d’information sur le site municipal : dernier ordre du jour en ligne celui d’avril 2014….
     La page dédiée à la CCIVS ne nous a pas rassurés du tout ! En effet, aucun chiffre dans le paragraphe des Finances, une mise en place du service Ressources Humaines pas terminée au bout d’un an, et juste un bref rappel des prochains dossiers importants pour Saint Astier…
 
     Nous nous interrogeons aussi (???)
 
  • Du montant reversé à Charlie Hebdo, recette de la vente des huîtres aux vœux…
  • Du nombre de personnes ayant bénéficié du bus gratuit, pour aller à la manifestation, à Périgueux le 11 janvier.
  • Aucun article sur le marché ou le cimetière alors que la municipalité a procédé à des augmentations de tarif conséquentes….
  • Dans le projet culturel, il n’est plus question de Festival de Jazz annoncé pendant la campagne !
  • Aucun article sur les représentants des lieux-dits, ni leur nom, ni leurs coordonnées.
  • Aucune présentation non plus de ce concept !!!
 
     N’hésitez pas à nous faire part, en commentaire, de votre propre analyse concernant ce magazine.

Dimanche 15 Février 2015 - Par S.A.A.D. | 2 commentaires

LES MARIONNETTES
      Vu à Saint-Astier, jeudi 12 février, "Le Petit Rien" de la Cie du Jabron Rouge. Superbe spectacle de marionnettes. Superbe par la prestation mais aussi par la conception des différents castelets. Chapeau !
       Ce spectacle est le premier proposé par le CRAC depuis qu'ils ont été virés de la Fabrique, centre culturel.
       Cette association a su rebondir face aux attaques de la nouvelle municipalité et grâce aux fidèles qui soutiennent la Culture Populaire. En effet, après avoir été hébergée par le Théâtre de la Poivrière, il est maintenant possible de suivre son projet sur le blog "assocrac24" ainsi que, prochainement, la programmation du futur Festival de la Vallée "La Vallée s'Ecrit"...
      Suite à la dénonciation par la municipalité de la convention avec le CRAC, les élus de l'opposition n'ont cessé de réclamer le nouveau projet culturel : l'organisation, le budget, la programmation, .... Le nouveau fonctionnement de cette collectivité (notre commune) étant ce qu'elle est, c'est, bien sûr, par un article dans la presse locale que l'adjoint à la culture s'est exprimé ! ... Une coquille vide puisque seule la programmation est abordée avec pour unique modification notoire : de nouvelles séances de cinéma les mardis et jeudis à 10h et 17h !!! Rentabilité assurée !
       Sur le site municipal, toujours aucune nouvelle du (ou de la) nouveau directeur du Centre Culturel. Et le pompon : le Festival de la Vallée présenté comme une activité du Centre Culturel sans nommer à aucun moment le CRAC !
       Il ne faudrait pas prendre les astériens pour des marionnettes !
 

1 ... « 13 14 15 16 17 18
Partager ce site

Facebook

S'abonner à la newsletter


Facebook
Newsletter